Comment votre corps réagit-il à l’effort ?


Le corps réagit d’une manière spécifique à l’effort. On peut répartir ces réactions en quatre phases :

Phase 1 : « entraînement »

Pendant la phase d’effort, différents mécanismes du corps se mettent en place, tels que l’apport d’énergie, l’évacuation des déchets, etc. Un corps non entraîné est rapidement surchargé par l’effort et cela se manifeste sous forme de fatigue. La fatigue augmente systématiquement et le capital physique s’amenuise.

Phase 2 : « récupération »

Après l’effort, le corps a besoin d’un certain temps pour revenir à une activité normale. Les réserves d’énergie du corps doivent se réapprovisionner. Il faut évacuer les toxines accumulées dans les muscles et réparer les éventuelles lésions dues notamment à la sollicitation des fibres musculaires. Les performances sont temporairement inférieures à la normale.

Phase 3 : « surcompensation »

La récupération après l’effort se poursuit pendant un certain temps après que le corps a retrouvé son état initial. Le corps renforce un certain nombre de fonctions pour être mieux paré aux efforts à venir. Cette amélioration est appelée « l’effet d’entraînement ». Pendant cette phase, on peut faire plus d’efforts qu’à l’origine. On doit profiter de cette phase pour travailler la condition physique. En s’entraînant à chaque fois pendant cette phase, la condition s’améliore progressivement.

Phase 4 : « retour à la situation de départ »

Quand aucun effort n’est fourni, la réserve accumulée revient progressivement à son niveau initial.


Retourner à l'aperçu